Articles

Affichage des articles du juin, 2017

BOBBY BEAUSOLEIL et autres anges cruels - Fabrice Gaignault

Image
Auteur : Fabrice Gaignault
Éditions : Séguier
Genre : Contemporain
Date de publication originale : 2017
Pages : 222

      "C'est une route sombre et étroite, qui contraste avec la route de Santa-Monica où elle échoue sans plaisir, éblouie par un ciel dont elle ignorait jusque-là l'existence."

Synopsis :

    Guitariste californien, Bobby Beausoleil avait tout pour devenir une star du rock : le talent, le charisme, la beauté. Mais lorsque le protégé du cinéaste Kenneth Anger croisa un chanteur prometteur du nom de Charles Manson, il était écrit que sa partition ne serait pas exactement celle qui le conduirait aux sommets des charts. Bobby poignarda à mort un homme. Police. Menottes. Prison. Ce livre écrit sur la route, entre Los Angeles et San Francisco, est le récit d'une fascination pour le fil du rasoir. Où l'on croise les fantômes de Gene Clark et de Gram Parsons, une chanteuse perdue, quelques musiciens passés de l'ombre à la lumière. Et une chanson obsédan…

Bilan du mois de mai 2017

Image
Je retrouve enfin un rythme de croisière livresque même si je continue de tricher en lisant des romans très courts !! Et oui, il faut bien se faire du bien en imaginant lire une montagne de livre. En revanche, là où c'est beaucoup moins sympa c'est que sur les 6 romans lus ce mois-ci, 3 sont des livres empruntés, 2 étaient des e-book et 1 livre acheté au mois d'avril, ce qui signifie que ma PAL ne désemplie pas. J'ai décidé ce mois-ci de voir le verre à moitié plein : la bonne nouvelle aucun livre n'est venu rejoindre ma PAL. J'ai donc lu 1567 pages, ce que je trouve encourageant.

Pour changer un peu j'ai décidé de vous présenter les trois livres que j'ai préférés ce mois-ci, puisque pas de coup de cœur à l'horizon, et ensuite les autres livres chroniqués (cliquer sur les couvertures pour découvrir mon avis). Je vous souhaite un très bon mois de juin, l'été est presque là, un peu de patience ...

***

Grosse déception pour ma part pour U4 : Korid…

Désolée, je suis attendue - Agnès Martin-Lugand

Image
Auteur : Agnès Martin-Lugand
Éditions : Michel Lafon
Genre : Contemporain
Date de publication originale : 2016
Pages : 376

     "Quatre mois que je me tournais les pouces : vive les stages de fin d'études !"

Synopsis :

   Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d'affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l'adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s'inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu'on lui adresse, elle a simplement l'impression d'avoir fait un autre choix, animée d'une volonté farouche de réussir. Mais le monde qu'elle s'est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

Ce que j'en ai pensé :

Yaël 20 ans et Yaël 30 ans. Deux personnages, deux caractères, deux façons de ré…

Calendar Girl : Mars - Audrey Carlan

Image
Auteur : Audrey Carlan
Éditions : Hugo
Genre : Erotisme
Date de publication originale : 2017
Pages : 155

        "J'ai à peine posé le pied sur le sol carrelé de l'aéroport de Las Vegas que je suis écrasée entre deux corps - l'un grand et mince, l'autre petit et robuste."

Synopsis :
  Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa sœur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Dans cette série :
Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin


Ce que j'en ai pensé :

Audrey Carlan nous emmène dans la ville du vent : Chicago. Le nouveau client de Mia n'est rien d'autre qu'un bellât…